Ponts roulants

Les basins de sédimentation circulaires, avec diamètre supérieur de 5 mètres et normalement bâtis en  béton, montent un pont roulant à traction périphérique  pour le recueil  de la boue sédimentée.
 
Le pont roulant  est fait par une robuste structure en profilés lés en acier inoxydable AISI 304  électro - soudés, pivotant sur un support monté sur la colonne centrale de soutien  et il est posé au  bord du bassin sur un chariot d’ entraînement.
 
Le chariot de traînage est équipé de moto réducteur et roues caoutchoutées
appuyant sur le bord en maçonnerie du bassin qui constitue la voie de roulement  du chariot même.
 
La vitesse linéaire de translation du pont sur la piste est à peu prêt de1 m/min.
 
Sur le poutrage du pont est fixé le cylindre diffuseur de calme, le racleur de fond avec profile continu à spiral  logarithmique et  racloirs  avec profil en caoutchouc spécial et   la lame écumoire avec sa extrémité à balancier pour le déchargement des agents flottants dans le « scum box » approprié.
 
Sur la circonférence   extérieure du bassin est placé  le bord à profil Thomson pour le  déchargement des eaux claires  et le bord fixe para- mousse pour le traitement des agents flottants.
 
Le plan de piétinement du pont est réalisé en caillebotis zingué avec parapets latéraux.